E-Types

Vacances sereines en famille avec la voiture électrique

Avec l’arrivée sur le marché de nouveaux modèles dont la qualité et l’autonomie ne cessent de s’améliorer et grâce à la multiplication des bornes de recharge en Europe, il est aujourd’hui facile de partir en vacances en famille avec une voiture électrique en toute sérénité. Suivez le guide pour arriver à bon port.
ID.4

 

Que l’on roule en voiture électrique ou en voiture thermique, la question la plus importante qui se pose avant de partir en vacances est sans doute la suivante: tout rentrera-t-il dans la voiture? Sièges auto encombrants, poussettes, vêtements, jouets, affaires de bain, couches ou nourriture pour bébé: tout doit pouvoir trouver sa place sans que les occupants se sentent à l’étroit.

Bonne nouvelle pour les utilisateurs d’une voiture électrique: la place ne manque pas, surtout dans l’habitacle. Étant donné que la batterie est logée dans le soubassement de la voiture et que le moteur électrique compact est disposé sur l’essieu avant et/ou arrière, il en résulte une bien meilleure utilisation de l’espace disponible à bord. En d’autres termes: les passagers ont davantage d’espace pour les jambes, d’où un confort accru et un moindre risque de voir les enfants s’impatienter sur les longs trajets.

Les véhicules électriques à batterie (VEB) offrent également suffisamment d’espace de rangement pour les bagages. Que ce soit le SUV VW ID.4, le SUV Audi e-tron ou le SUV Škoda ENYAQ iV, toutes les voitures électriques familiales distribuées par AMAG ont un coffre d’une capacité minimum de 540 litres, ce qui suffit généralement à loger les bagages d’une famille moyenne, poussette comprise. En outre, plusieurs espaces de rangement sont généreusement répartis dans tout l’habitacle pour y placer de mini-bagages ou tout ce dont on a besoin en voyage, comme les en-cas, les boissons ou l’électronique de divertissement.

À ce propos, tout est prévu à cet effet à bord des SUV électriques d’AMAG, puisqu’ils ont tous des équipements d’info divertissement très complets. Écrans aux places arrière ou connectivité USB ou Wi-Fi pour smartphones et tablettes: les possibilités de se distraire ne manquent pas pour les enfants, qui pourront ainsi jouer, regarder des films ou écouter de la musique. Et si d’aventure, la batterie du smartphone devait être à plat, la ŠKODA ENYAQ iV par exemple met à la disposition des passagers arrière deux prises USB-C et une prise de courant 230 V. 

Et au-delà des appareils électroniques, rien n’empêche de jouer à des jeux classiques en voiture comme «Je vois quelque chose que tu ne vois pas». Car en raison du faible niveau sonore des véhicules électriques, l’atmosphère à bord est beaucoup plus feutrée que dans un véhicule thermique, y compris sur autoroute. 

 

Une autonomie en hausse, des applications pour trouver les stations de recharge

Une habitabilité généreuse, un niveau sonore réduit: voyager en voiture électrique est extrêmement relaxant. Même la question de l’autonomie et de la recharge, jusqu’à présent source de stress, s’envisage aujourd’hui avec sérénité. Les progrès en la matière ont été considérables ces dernières années. Le réseau d’infrastructures de recharge est en développement constant et l’autonomie des véhicules électriques à batterie ne cesse de s’améliorer. Les voitures familiales au catalogue d’AMAG affichent toutes une autonomie supérieure à 400 km. Dès lors, plus rien ne s’oppose aux week-ends à la montagne ou dans le Tessin, ni aux escapades dans les régions de vacances à proximité comme la Bavière, le Tyrol du Sud ou encore la Bourgogne – sans avoir à recharger en route. 

 

 

Même pour les trajets plus longs qui demandent des pauses de recharge, comme pour aller en Toscane, dans le sud de la France ou en Espagne, il n’y a aucun motif d’inquiétude à avoir. En effet, il existe aujourd’hui des outils qui permettent de planifier l’itinéraire en fonction des arrêts de recharge, comme les systèmes ABRP ou PUMP. Plusieurs constructeurs automobiles proposent leurs propres applications: les clients Audi, par exemple, peuvent bénéficier du e-tron Charging Service, qui donne accès à 220 000 stations de recharge dans 16 pays d’Europe. Volkswagen offre un service identique avec l’application We Charge, de même que ŠKODA avec le Powerpass. Ces applications ont un autre avantage: elles permettent de régler le «plein» d’électricité.

 

Profiter du réseau de recharge rapide

Pour recharger sa voiture, on retiendra la règle des 20/80: ne pas descendre au-dessous de 20% d’autonomie restante et ne pas recharger à plus de 80%. Cela permet d’allonger la durée de vie de la batterie, comme sur nos smartphones. Un conseil: profitez de la pause-recharge pour faire un arrêt aux toilettes ou vous restaurer! Dans les stations de recharge rapide comme celles du réseau IONITY, il suffit d’une demi-heure pour recharger entièrement la batterie – toutes les applications de recharge des marques AMAG sont connectées au réseau IONITY. Leurs stations de recharge se trouvent notamment le long des principaux axes routiers en Allemagne, en direction du sud de la France et sur le chemin de la mer Adriatique. Il n’y a qu’en Espagne où la présence des stations est encore clairsemée. 

Une fois arrivés sur le lieu des vacances, vous pouvez le plus souvent avoir recours aux bornes de recharge des hôtels et des campings. Attention! Par mesure de sécurité, emportez plusieurs fiches de recharge avec vous afin d’être compatible avec le plus grand nombre de stations possible. Les recharges faisant appel à une puissance jusqu’à 22 kW nécessitent généralement une prise de type 2; les recharges de 50 kW et plus se font avec une prise CCS Combo ou CHAdeMO.

Les voitures électriques sont sûres

Si vous êtes déjà convaincu par l’habitabilité, l’autonomie et les infrastructures de recharge existantes, mais que vous avez encore des doutes concernant la sécurité, sachez que, là encore, les craintes sont infondées. Les voitures électriques sont considérées comme sûres, car la batterie est logée dans le soubassement à l’intérieur d’un bac en acier ou en aluminium. Ainsi, même en cas de choc violent, la batterie restera à coup sûr intacte. Il n’existe aujourd’hui aucune preuve selon laquelle les voitures électriques brûleraient plus vite que les véhicules diesel ou à essence. De surcroît, la ligne haute tension entre le moteur électrique et la batterie est très rapidement coupée en cas de choc.

Conclusion: les vacances familiales en voiture électrique sont synonymes de détente, de sécurité et de sérénité. 

Course d'essai avec une voiture électrique

Découvrez nos véhicules électriques et hybrides