Camping

Les principaux conseils et règles: Que doivent savoir les campeurs

Le camping a le vent en poupe en Suisse: la demande en caravanes et camping-cars est élevée depuis plusieurs années. Nous vous révélons tout ce qu’il faut savoir sur ce type de vacances très prisé – du voyage aux accessoires.

 

Trouver le bon modèle

Quel modèle de camping-car choisir? C’est la première question à clarifier. AMAG propose aux amateurs de camping plusieurs variantes du légendaire VW California à louer ou à acheter. Si vous débutez, commencez peut-être par louer un camping-car pour votre voyage – et envisagez ensuite un achat ou un leasing si le véhicule et la manière de voyager vous conviennent. Par ailleurs, si vous possédez un camping-car et souhaitez le louer, la plateforme MyCamper vous y aidera!

L’équipement de base du California est déjà très complet: de la table et des chaises à la kitchenette (voir ci-dessous), en passant par les toilettes mobiles, l’installation de gaz et les réservoirs d’eau – il offre pratiquement tout ce dont un campeur a besoin. Il est toutefois important de déterminer vos éventuels besoins individuels, à savoir: de combien d’espace supplémentaire aurez-vous éventuellement besoin? Avez-vous besoin d’un lit double ou de plusieurs lits? Cette dernière configuration est possible grâce au toit relevable du California. Les auvents permettent également d’agrandir l’espace. Le Grand California est particulièrement recommandé pour les familles. Ce modèle peut être commandé en option avec un lit dans le toit surélevé. Il sera alors automatiquement livré avec un grand toit panoramique – idéal pour les enfants.

Réservez dès maintenant une course d’essai avec le modèle souhaité et demandez conseil au spécialiste de votre garage AMAG. Des informations utiles sur le fonctionnement du VW California sont également disponibles dans cette compilation.

 

 

Choisir le lieu adapté

Où partir? Si vous n’avez pas encore trouvé votre endroit préféré ou si vous débutez, sachez qu’il existe en Suisse un grand nombre de superbes campings – presque 400 au total, adaptés à tous les besoins. Avant de vous décider, répondez aux questions suivantes: voyagez-vous avec des enfants? Recherchez-vous une offre sportive aussi large que possible? Faut-il que les chiens soient acceptés? Mais également: souhaitez-vous camper près d’une forêt, d’un lac ou d’une rivière, ou plutôt à la montagne? Certains campings disposent même d’une piscine. Des listes de campings pour toutes les envies sont disponibles en ligne, notamment celle de la Fédération suisse de camping et de caravaning. Pour être sûr d’avoir une place, il est recommandé de réserver.

Les emplacements de stationnement sont moins bien équipés que les campings. Ils ne disposent pas de toilettes, mais permettent un camping au plus proche de la nature, sur le site d’une ferme, par exemple. Ils conviennent particulièrement aux voyageurs itinérants qui rejoignent différentes destinations et ne restent à chaque fois qu’une ou deux nuits sur place. 

Si vous envisagez de faire du camping sauvage, pensez à bien vous renseigner au préalable: s’il n’est pas généralement interdit en Suisse, il n’est pas non plus foncièrement autorisé. Le sujet est réglementé au niveau cantonal, mais ceux qui souhaitent jouer la carte de la sécurité s’informeront au préalable auprès de la commune ou de la police locale, les communes pouvant édicter leurs propres règles.

Si vous souhaitez partir à l’étranger, vous aurez l’embarras du choix: 28 000 emplacements sont disponibles dont 8000 en France, environ 3000 en Allemagne et 2200 en Italie. Chez nos voisins du Sud, le Haut-Adige, la Toscane ou la région de Venise sont considérés comme des régions de camping particulièrement belles. En France, ce sont la Côte d’Azur, le Languedoc-Roussillon et l’Ardèche. En Allemagne, la Bavière, la Forêt-Noire, la mer du Nord et la mer Baltique sont très prisées.

En Europe, le camping sauvage est soumis à des dispositions diverses. Il est autorisé dans certains pays (notamment en Europe du Nord et de l’Est) et strictement interdit dans d’autres. Vous trouverez des informations complémentaires dans cet article de blog.

 

 

Préparer son camping-car 

Pour éviter tout problème sur la route, mieux vaut faire contrôler le camping-car avant de partir. AMAG propose pour les modèles VW California un check-up camping-car  qui comprend plusieurs contrôles, notamment des pneus, du réservoir d’eau, du gaz ou des batteries. Les différentes prestations peuvent être réservées séparément.

Si tout est réglé, vous pouvez vous attaquer aux bagages. Veillez à ne pas dépasser la charge maximale du véhicule. Également important: sécurisez tout et rangez les bagages lourds, à l’instar des valises, au niveau du sol pour éviter qu’ils ne chutent pendant le trajet. Pour ranger tous les bagages et accessoires, il existe, si besoin, des casiers, des pochettes de sièges ou des organiseurs.

Pour ne pas tomber en panne de courant pendant le voyage, il est important de s’assurer que toutes les batteries sont chargées et en bon état. Il peut être intéressant d’envisager une installation solaire pour les voyages au long cours ou fréquents. Et, bien entendu, le réservoir d’eau doit être rempli. En fonction de la fréquence et de la durée de vos déplacements, vous pouvez même réfléchir à vous équiper d’un réservoir supplémentaire. Il en va de même pour le gaz, notamment si, en plus de cuisiner, vous souhaitez également faire des grillades pendant les vacances au camping.

 

 

Important en voyage

Pour arriver à destination en toute sérénité et en toute sécurité, il convient de respecter certaines règles. Un point important: au volant d’un camping-car, les conducteurs doivent adapter leur style de conduite. En raison de la masse, du centre de gravité élevé et du poids plus important, la conduite est plus exigeante que celle d’une voiture – ce dont on se rend compte dans les virages ou par la distance de freinage plus longue. Compact, le VW California offre toutefois un grand confort de conduite, il se faufile dans les ruelles étroites des petites villes et se gare sans difficulté.

Si vous voyagez à l’étranger, il vous faudra connaître les règles de circulation locales. Les principales sont recensées dans cet article de blog. Pensez aussi à planifier votre trajet: où est-il possible de faire une pause, où faire le plein? Quelles sont les conditions routières, en particulier hors de l’autoroute? Un conseil: calculez large pour le trajet afin de pouvoir vous offrir quelques détours spontanés dans des paysages enchanteurs. Les vacances en camping commenceront ainsi dès le voyage!

Il faut également tenir compte de la vitesse maximale autorisée. Elle s’élève à 120 km/h pour les camping-cars jusqu’à 3,5 tonnes et à 100 km/h pour les véhicules plus lourds. Il y a également quelques règles administratives à respecter. Il est obligatoire d’avoir sur soi le permis de conduire et le permis de circulation, un certificat antipollution, le triangle de panne et la vignette autoroutière. Les lampes de rechange, les gilets fluorescents et une pharmacie d’urgence sont uniquement recommandés mais très utiles en cas d’urgence.

 

 

Les essentiels du camping

En plus de l’équipement de base de votre camping-car, il existe une série d’autres choses importantes à ne pas oublier pour vos vacances en camping. Deux Starter Kits sont disponibles pour les modèles California. Ils contiennent des produits indispensables pour tout séjour au camping. Toujours utiles également:

  • Des cales: elles permettent de mettre le camping-car à niveau lorsque le sol n’est pas plat.

  • Dormir: pour plus de confort, pensez à un matelas Fanello.

  • Outils: un set d’outils, un marteau de camping, des pinces et du ruban adhésif sont toujours utiles.

  • Propreté: pour que le camping-car reste propre, mais également ses alentours après notre départ, il ne faut pas oublier de prendre des sacs poubelles en plus des produits de nettoyage, de la pelle et de la brosse. 

  • Douche: il existe un grand choix de différents sets de douche ou douches mobiles.

  • Papier toilette et autres: n’oubliez pas les produits d’hygiène, car il n'est pas toujours possible de faire des courses en voyage. Emportez toujours un ou deux rouleaux de papier toilette, car il peut arriver (surtout dans les campings plus anciens) que le papier toilette ne soit pas ou plus disponible. Pensez aussi au shampoing, au gel douche, à la brosse à dents et au dentifrice, sans oublier la crème solaire, la protection contre les insectes, les bouchons d’oreilles et les pansements pour les ampoules.

  • Porte-vélos: certains souhaitent faire du sport pendant les vacances, il peut donc s’avérer utile de penser aux accessoires adaptés. Les vélos par exemple peuvent être fixés sur le VW California avec un porte-vélos

  • Jeux: les modèles California disposent d’une table de camping extérieure pliable qui peut même être agrandie. Rien ne s’oppose alors à de longs après-midi de jeux (en cas de mauvais temps) ou à d’agréables soirées Monopoly, Scrabble, Uno et autres.

     

 

Que doit contenir la cuisine de camping?

Les camping-cars California offrent le luxe d’une kitchenette avec évier, glacière et cuisinière à gaz. Elle comprend une table pliante et un espace de rangement qui, grâce à des compartiments supplémentaires tels que l’étagère de toit, peut être agrandi. Pour manger et cuisiner au quotidien dans son camping-car, certains ustensiles sont nécessaires. Vous trouverez un grand nombre de ces objets dans le catalogue d’accessoires AMAG: de la vaisselle en mélamine, solide, résistante à la casse et légère, une bouteille de gaz pour la cuisinière, des casseroles, des poêles et des couverts. Ouvre-boîtes, ouvre-bouteilles, ciseaux, thermos, lunchbox, glacière et ustensiles de cuisine, ainsi que le nécessaire pour la vaisselle sont également importants. Au camping contrairement aux emplacements en pleine nature, vous avez le droit de faire des grillades. Pour cela, un gril à gaz portable est idéal.

 

Les principales règles du camping

Quelle que soit la forme de camping choisie: quelques règles s’appliquent aussi bien au camping que sur un stationnement ou en camping sauvage. Une considération mutuelle et une attitude respectueuse et amicale font partie des principes de base. Les campeurs se saluent et se tutoient. Il existe également des dispositions spécifiques à chaque camping concernant les périodes de repos, l’élimination des déchets, la lessive ou la vaisselle. Certaines choses autorisées au camping sont interdites sur les emplacements: déployer un auvent, installer des meubles de camping ou faire des grillades. 

Le respect de la nature s’applique en particulier pour les emplacements de camping et le camping sauvage. Cela signifie: éviter de faire du bruit pour ne pas déranger les animaux sauvages, laisser l’endroit tel qu’on l’a trouvé, emporter les déchets et aussi ne faire ses besoins dans la nature qu’en cas d’urgence. Ne faites en aucun cas du feu. C’est interdit en raison du risque d’incendie de forêt, mais également parce que cela perturbe la faune.

 

Après le voyage 

À l’instar d’une maison de vacances, le camping-car a lui aussi besoin d’un nettoyage complet après utilisation. Cela implique de jeter les déchets, défaire les lits et vérifier dans tous les compartiments que toute nourriture a été retirée du camping-car avant de le nettoyer dans les moindres recoins. En parallèle, nettoyez la vaisselle au lave-vaisselle à la maison. AMAG propose différents services pour le nettoyage du camping-car, parmi lesquels un nettoyage des réservoirs d’eau.